52. Ryan Porter

Canadian backpacker / Un routard canadien
Canadian backpacker | Un routard canadien
Lee Brown, CP

Ryan Porter is the Founder and CEO of Raise Your Flag, an organization that helps people without degrees to find work.

Six years ago, after speaking at a student conference for young people not going to university or college, I stepped off stage and a student came and introduced himself to me as Michael.

With chin quivering, looking like he was ready to cry, he thanked me for being there and then told me his friends and family didn’t know he was at the conference. When I asked why, he responded, “Do you have any idea how embarrassing it is when your friends are opening a university acceptance letter and you’re the loser in the corner who doesn’t know what he’s doing with his life?”

Education isn’t about funnelling kids into university and college. It isn’t about making young people feel like they’ve failed the system because they aren’t taking the prescribed path. It’s about empowering young people with the tools to create a successful future, regardless of their post-secondary path.


Ryan Porter est le fondateur et directeur général de l’organisme Raise Your Flag qui aide les personnes sans diplôme à trouver du travail.

Il y a six ans, alors que je prenais la parole lors d’une conférence étudiante s’adressant à des jeunes qui ne fréquentaient ni le collège ni l’université, un jeune homme m’a abordé alors que je descendais de l’estrade. Il s’est présenté sous le nom de Michael.

Son menton tremblait, comme s’il était au bord des larmes. Il m’a remercié d’être là et m’a confié que ni ses amis ni sa famille ne savaient qu’il assistait à cette conférence. Lorsque je lui ai demandé pourquoi, il m’a répondu : « Savez-vous à quel point il est embarrassant d’avoir des amis qui déplient une lettre d’admission provenant d’une université, tandis que vous êtes le paumé recroquevillé dans un coin qui ne sait pas ce qu’il va faire de sa vie? ».

Éduquer, ce n’est pas envoyer des jeunes à l’université ou au collège. Ce n’est pas donner à des jeunes l’impression qu’ils ont fait faux bond au système parce qu’ils n’empruntent pas les sentiers battus. L’éducation, c’est donner aux jeunes les moyens de créer un avenir prospère, quel que soit le chemin qu’ils choisissent après le secondaire.