Trudy Erin Elmore

Maya
Maya (2016)
encre de qualité archive sur papier photographique semi-lustré
5 pi x 3 pi

Trudy Erin Elmore s’est servi d’un logiciel de modélisation en 3D pour créer Maya, une image numérique stratifiée complexe. Regardant de plus près, on remarque que l’eau, le ciel et les reflets dans cette œuvre sont représentés intégralement, tandis que les plantes sont partiellement rendues, révélant de ce fait la nature synthétique de l’autre monde « artificiel » duquel ce paysage tire son origine. Dans la tradition de Sanatana Dharma, « maya » signifie littéralement « ce qui n’est pas », et renvoie à l’illusion de la matière.

Maya représente la condition d’acceptation de l’éphémère comme étant dotée d’une valeur permanente en quête d’un bonheur durable dans l’artifice de la matière. En tant qu’artiste numérique travaillant avec des logiciels 3D, Elmore aspire à recréer l’illusion et la beauté que maya semble posséder (dont l’ironie ne lui échappe pas).


Trudy Erin Elmore est une nouvelle artiste médias/numérique qui vit à Toronto. Elle obtenu un baccalauréat en beaux-arts, option dessin et peinture (peinture numérique et animation élargie), de l’Université de l’EADO en 2016. Son œuvre aborde des thèmes comme la mortalité, l’évolution technologique et la condition humaine paradoxale qui existe au sein de la culture de l’hyperconsommation et qui y est reliée. Elmore travaille principalement avec les médias et l’impression numériques, et produit également des installations vidéo et sonores.