18. Trinity Arsenault

Trinity Arsenault
Trinity Arsenault
Amy Milne-Forte

Trinity Arsenault is a long-distance swimmer from St. Catharines and the youngest person to have swum across Lake Ontario.

I swam into history in 2016, becoming the youngest Canadian ever to swim the English Channel, because my community cares about others.

I learned to swim well because of the open-water swimming community in Ontario and our Great Lakes. Many different cultures and diverse people come together to participate in this great sport. That’s what marks Ontario: people participate in something that doesn’t just occur here, but is connected to activity all over the world.

Recently, I met some incredible athletes from all over the province as a part of a twenty-four-hour relay team swimming in Lake Ontario to raise awareness for an environmental group. While the water and air temperatures were around five degrees Celsius, our hearts were made warm by knowing how much everyone cared.

Being a part of this diverse community, connected through our love of water, our local communities, and the Great Lakes is what, for me, makes Ontario Ontario.


Trinity Arsenault est une nageuse de longue distance de St. Catharines, et la plus jeune athlète à avoir traversé le lac Ontario à la nage.

C’est grâce à la natation que je suis passée à l’histoire en 2016, en devenant la plus jeune Canadienne à traverser la Manche à la nage.

J’ai appris à bien nager grâce à la communauté de natation de l’Ontario et aux Grands Lacs. Des personnes d’origines et d’intérêts divers se rassemblent pour pratiquer ce merveilleux sport. Les gens prennent part à des activités qui ont lieu ici, mais aussi qui sont liées à d’autres activités partout dans le monde.

J’ai rencontré des athlètes incroyables provenant de toutes les provinces dans le cadre des 24 heures de relais à la nage dans le lac Ontario afin d’accroître la sensibilisation pour un groupe environnemental. Même si les températures de l’eau et de l’air oscillaient autour de 5 °C, nos cœurs étaient bien au chaud grâce à toute la compassion dont les gens ont fait preuve.

Faire partie de cette communauté diversifiée, unie par l’amour de l’eau, par les collectivités locales et les Grands Lacs est, selon moi, ce qui fait de l’Ontario ce qu’il est.