56. The Terry Fox Family | La Famille de Terry Fox

Terry Fox
Terry Fox
Gail Harvey

Terry Fox, CC was an athlete, humanitarian, and activist for cancer research. This story was submitted by his brother, Darrell, on behalf of his brother Fred, sister Judith, and nine nieces and nephews.

Ontario is the only province where collectively as a family we were able to take in the Marathon of Hope. On day ninety-one, July 11, 1980, we were witness to Terry arriving in Toronto where crowds lined the streets cheering him on and where donation boxes were replaced by garbage bags to receive the city’s generosity. This would be the Marathon of Hope pinnacle where the awareness and support that Terry dreamed of while running two thousand one hundred and forty-eight Canadian miles previously was now all around him. It was also at this moment that Terry’s vision would crystallize, where he would articulate that he was only one Marathon of Hope member, that he was equal with everyone who had given a dollar, that he was no better and no worse. The province of Ontario embraced our son and brother as if he was one of their own, and that enthusiasm has not waned close to four decades later.


Terry Fox, CC était un athlète, humanitaire et militant pour la recherche sur le cancer. Ce récit a été raconté par son frère Darrell, au nom de son frère Fred, de sa sœur Judith et de neuf nièces et neveux.

L’Ontario est la seule province où ensemble, en tant que famille, nous avons été en mesure de réaliser le Marathon de l’espoir. Le 11 juillet 1980, le 91e jour du périple de Terry, nous avons été spectateurs de son arrivée à Toronto, où les rues étaient bondées de gens venus l’applaudir et les boîtes de dons remplacées par des sacs à ordures pour contenir toute la générosité des habitants de la ville. Ce fut l’apogée du Marathon de l’espoir, le moment où toute la conscientisation et le soutien dont Terry avait rêvé en parcourant 3 457 kilomètres à travers le Canada à la course s’étaient concrétisés tout autour de lui. C’est aussi à ce moment que la vision de Terry est devenue réalité, qu’il a déclaré n’être qu’un participant du Marathon de l’espoir, qu’il était l’égal de tous ceux qui avaient donné un dollar et qu’il ne valait ni plus ni moins qu’eux. La province de l’Ontario a accueilli notre fils et notre frère comme s’il était l’un des leurs, et cet enthousiasme ne s’est nullement dissipé près de quatre décennies plus tard.