3. Roberta Jamieson

Outdoor skating / Patinage à l’extérieur
Outdoor skating | Patinage à l’extérieur
Kenneth Ginn

Roberta Jamieson, OC is a lawyer, Indigenous activist, and member of the Six Nations of the Grand River. She is the President and CEO of Indspire.

I treasure growing up among my people at the Six Nations of the Grand River Territory. And vividly recall living without running water, including the long walk to the outhouse on a snowy day; memories of skating on the Mackenzie Creek and picking strawberries in June. I had what some described as an “attitude problem”. I simply could not accept those who tried to tell me, “You don’t count. You can’t make a difference.” I couldn’t understand why our people should accept all those outside people coming to our territory to tell us how to live or to make decisions for us. I saw raw colonialism and I knew from an early age that I was going to do something to change it. I have worked my entire life to build a Canada in which Indigenous people can once again find their rightful place. There is more work to be done.


Roberta Jamieson, OC, membre des Six Nations du territoire de la rivière Grand, est une avocate et militante autochtone. Elle est la présidente-directrice générale d’Indspire.

Je garde un précieux souvenir d’avoir grandi au sein de mon peuple sur la Territoire des Six Nations de la rivière Grand. Je me souviens vivement d’avoir vécu sans eau courante, ainsi que de la longue marche jusqu’à la toilette extérieure lors des jours enneigés. J’ai des souvenirs d’avoir patiné sur le ruisseau Mackenzie et a cueilli des fraises en juin. J’avais, selon certains, un « problème d’attitude ». Je n’acceptais tout simplement pas ceux qui essayaient de me dire : « tu ne comptes pas ». « Tu ne peux pas faire de différence ». Je ne comprenais pas pourquoi notre peuple devait accepter que toutes ces personnes de l’extérieur viennent sur notre territoire et nous disent comment vivre ou prennent des décisions pour nous. J’ai vu le colonialisme brut et je savais dès mon jeune âge que j’allais faire quelque chose pour apporter des changements. J’ai travaillé toute ma vie à bâtir un Canada où les peuples autochtones peuvent retrouver la place qui leur revient. Il reste encore du travail à faire.