25. James Bartleman

Port Carling
Port Carling
Mapio

The Hon. James Bartleman, OC, OOnt served as the twenty-seventh Lieutenant Governor of Ontario (2002–2007).

The days sped by dreamlike that summer of 1946 when I was six and my family lived in a war-surplus tent on the Dump Road in Port Carling. Each morning, I hunted comic books in the garbage and was never disappointed. Later, I hung out with cousins at the Indian Camp, where the white pines were giants, where the ground was covered three inches deep with needles, where well-swept pathways led from cabin to cabin and where the air was filled with the fragrance of sweetgrass. The highlight of my day was the arrival in his canoe of my grandfather with his catch of lake trout to sell to waiting cottagers. And in the evenings, my mother would arrive with the rest of the family to share dinner with her relatives and to gossip into the night around a campfire in the muffled musical language of her people.


L’honorable James Bartleman, OC, OOnt a été le 27e lieutenant-gouverneur de l’Ontario de 2002 à 2007.

Les journées filaient à toute allure en cet été de 1946. J’avais six ans et je vivais avec ma famille dans une tente de surplus militaire sur la Dump Road (le dépotoir) comme on appelait cette route à Port Carling. Chaque matin, je fouillais les déchets à la recherche de bandes dessinées et je n’étais jamais déçu. Plus tard, mes

cousins et moi allions traîner au village indien, où les pins blancs étaient gigantesques, où le sol était recouvert d’un tapis d’aiguilles de trois pouces d’épaisseur, où des sentiers bien entretenus nous facilitaient le passage d’une cabane à l’autre et où l’odeur du foin nous emplissait les narines. Le meilleur moment de la journée, c’était quand mon grand-père revenait de la pêche à bord de son canot rempli de truites grises qu’il vendait aux propriétaires de cabanes qui l’attendaient sur le quai. Le soir, ma mère arrivait avec le reste de la famille; on soupait ensemble avec sa parenté et on passait la soirée autour d’un feu de camp à écouter parler son peuple dans une langue musicale au son étouffé.