14. Jaime Watt

Highways / Autoroutes
Highways | Autoroutes, 1981
Boris Spremo, Toronto Star

Jaime Watt is the Executive Chairman of Navigator Ltd. He has served on numerous arts, health, and community boards.

Ontario hasn’t always been home. In 1970, like thousands of others, we made our way down the 401 from Montreal, our home for generations, my family’s departure forced by the political instability of the day. Sad to leave, sadder to arrive in this unfamiliar land of Wonder Bread, over-cooked roast beef, and mushy vegetables. We wondered what could possibly lie ahead.

Well, it turns out, only good things. We watched as Ontario grew into the most diverse, welcoming, and interesting place in the world. I seized opportunities that couldn’t be found anywhere else. Ontarians embraced me as I, along with so many others, fought for equality for gay and lesbian people. My family and I discovered a thoughtful, civil, engaging place.

Ontario grew on us. And Ontario grew with us. Now, after all these years, Ontario is the only home we know.


Jaime Watt est le président exécutif de Navigator Ltd. Il a siégé à de nombreux conseils d’administration d’organismes dans le domaine communautaire, des arts et de la santé.

Je n’ai pas toujours vécu en Ontario. En 1970, comme des milliers d’autres, nous avons emprunté la 401 depuis Montréal, notre foyer depuis des générations, ma famille ayant décidé de partir en raison de l’instabilité politique qui régnait à cette époque. Tristes à l’idée de partir, encore plus tristes d’arriver dans cette ville inconnue, avec son pain Wonder Bread, son rosbif trop cuit et ses légumes mous. Nous nous demandions ce que l’avenir nous réservait.

Eh bien, en réalité, l’avenir ne nous réservait que du bon. Nous avons été témoins de l’évolution de l’Ontario, qui est devenu l’endroit le plus bigarré, accueillant et intéressant au monde. J’ai saisi des occasions qui ne se seraient jamais présentées ailleurs. Les Ontariens m’ont appuyé, moi et tant d’autres, dans la lutte pour l’égalité des gais et des lesbiennes. Ma famille et moi avons découvert une société réfléchie, respectueuse et accueillante.

Nous nous sommes habitués à l’Ontario. Et l’Ontario s’est développé avec nous. Aujourd’hui, après toutes ces années, l’Ontario est le seul foyer que nous connaissons.