40. Gary Lipinski

Gary Lipinski
Gary Lipinski (front | à l’avant)
Métis Nation of Ontario

Gary Lipinski is a former President of the Métis Nation of Ontario (2008–2016).

I was fortunate to grow up with the Métis way of life. Extended family was a big part of that life. With five uncles, an aunt, and twenty-six first cousins, I was never without “things to do”. Every weekend and summer, we ventured to my grandparents’ island to hunt, fish, trap, pick berries, and live with and on the land. We were never too young to contribute to the family by helping to hunt and to gather food. Anything we could harvest meant less limited family income was spent on groceries.

It was and is a special way of life, and it led me to the Métis Nation of Ontario. Working together, Métis in Ontario aspire to attain our highest potential and were acknowledged as a distinct Indigenous people with guaranteed constitutional rights. Thanks to this work, I am confident the way of life I grew up with will continue long into the future.


Gary Lipinski est un ancien président de la Métis Nation of Ontario de 2008 à 2016.

J’ai eu la chance de grandir selon le mode de vie des Métis. Ma famille élargie représentait une partie importante de ce mode de vie. Avec cinq oncles, une tante, et 26 cousins germains, je ne m’ennuyais jamais. Toutes les fins de semaine et tous les étés, nous nous rendions sur l’île de mes grands-parents pour pratiquer la chasse, la pêche, le piégeage, et cueillir de petits fruits. Nous vivions sur notre territoire, et avec notre territoire. Aucun de nous n’était jamais trop jeune pour participer aux activités familiales et apporter sa contribution, qu’il s’agisse de chasser ou de trouver de la nourriture. Plus nous récoltions de produits de la terre, moins notre famille serait obligée de dépenser à l’épicerie de l’argent déjà rare.

C’était, et cela reste, une manière de vivre tout à fait unique, ce qui m’a amené à la Nation métisse de l’Ontario. Les Métis de l’Ontario travaillent ensemble pour réaliser leur potentiel le plus élevé. Ils ont été reconnus comme un peuple autochtone à part entière, dotés de droits garantis par la Constitution. Grâce à ce travail, je suis convaincu que le mode de vie qui a été le mien lorsque j’étais enfant pourra être transmis de génération en génération.