68. Enza Anderson

Campaign launch / Lancement de campagne
Campaign launch / Lancement de campagne, 2000
Enza Anderson

Enza Anderson is a trans-woman, writer, activist, and media personality.

A Supercity deserves a Supermodel… Enza for Mayor.

After reading an article about a candidate with a criminal record running for political office, I thought, “Why not a trans-woman running for mayor?” My only crime was bringing glamour to the office. It was mid-March 2000. One glorious morning, I headed off to Toronto City Hall, campaign sign in tow, where I threw my heels into the ring.

With thanks to a couple of beefcake boys for campaign support, I hit the hustings. My platform, aside from the stilettos, was to bring thoughtful government and put people first. I placed a respectable third out of twenty-six candidates, with 13,585 votes — enough to receive my campaign deposit back!

In the campaign for raised consciousness of our province’s rich diversity, I’m still told by many that I won by a landslide that day. Thank you, Ontario. It was an honour.


Enza Anderson, femme transgenre, est une auteure, militante et personnalité des médias.

Une super ville mérite un super modèle… Enza à la mairie.

Après avoir lu un article sur un candidat avec un dossier criminel qui briguait un mandat politique, je me suis dit : « Pourquoi pas une femme transgenre dans la course à la mairie ? ». Mon seul crime était d’apporter une touche glamour à l’administration municipale. C’était à la mi-mars 2000. Un matin glorieux, je me suis rendue à l’hôtel de ville de Toronto, mes pancartes électorales sous le bras, et j’ai sauté escarpins joints dans l’arène politique.

Avec le soutien de quelques bellâtres pour ma candidature, je me suis lancée dans la campagne électorale. Ma plateforme, mis à part mes stilettos, consistait à instaurer une administration municipale réfléchie qui met l’humain au cœur de ses décisions. Je suis arrivée bonne troisième parmi 26 candidats, avec un total de 13 585 voix : assez pour récupérer mon cautionnement de candidature !

Malgré tout, on me dit encore souvent que ce jour-là, j’ai plutôt remporté une victoire écrasante dans la course à la sensibilisation envers la riche diversité de notre province. Merci, Ontario. Ce fut un honneur.