100. Celia Medcalf

Thousand Islands / Les 1 000 Îles
Thousand Islands / Les 1 000 Îles, 1959
AO | APO

Celia Medcalf lives in Brockville. One parent immigrated to Ontario after the Second World War. The other’s ancestors came before Confederation.

The Indigenous meaning of the name alludes to water. I like the “O” at its bow and stern. I hear the French au and eau. I see O in voyageur, diplomatic history, Loyalist. O as in Constitution Act, Union Act, and British North America Act. Or the O which loosely connects Lieutenant Governor Simcoe’s Old York of 1792 to Toronto, the capital of the new province, in 1867. O in global innovation. O in equal opportunity and social development. So much to be proud of!

O can be reflected as the digit “0” in the waters of one huge beautiful territory too. The 1,000 Islands and the 30,000 Islands are a small fraction of the province’s roughly one million square kilometres. How fortunate we are with the abundant natural landscapes, biodiversity, and ecosystem services cuddled in so much fresh water.

Let’s respect the O in our wow factor, through a responsible economy and protected environment!


Celia Medcalf vit à Brockville. Un de ses parents a immigré en Ontario après la Deuxième Guerre mondiale, et les ancêtres de l’autre sont arrivés avant la Confédération.

Le mot « Ontario » en langue autochtone évoque l’eau. J’aime la proue et la poupe du « O ». J’y vois les mots au et eau; le « O » dans « voyageur », « histoire diplomatique », « loyaliste », « loi constitutionnelle », « Acte d’union », « Actes de l’Amérique du Nord britannique »; le « O » qui relie le vieux York de 1792, celui du lieutenant-gouverneur Simcoe, à Toronto, capitale provinciale en 1867. « O », comme dans innovation mondiale, « occasions d’avoir des chances égales » et « développement social ». Autant de choses dont on peut être fiers!

Le « O » de l’Ontario comme les zéros dans les 1 000 Îles et les 30 000 Îles, ce majestueux territoire composé d’eau et de terres, soit une infime portion de cette vaste province d’environ un million de kilomètres carrés. Quelle chance nous avons de vivre avec cette abondance — paysages naturels, biodiversité et services écosystémiques — blottie au sein de vastes étendues d’eau douce.

Émerveillons-nous avec le « O » — favorisons une économie responsable et protégeons l’environnement!