117. Brian Levine

Glenn Gould at piano / Glenn Gould au piano
Glenn Gould at piano, c. 1968 / Glenn Gould au piano, vers 1968
Robert Ragsdale, LAC | BAC

Brian Levine is the Executive Director of the Glenn Gould Foundation.

The Glenn Gould Foundation presents Canada’s global award for lifetime artistic achievement, the Glenn Gould Prize. My Ontario moment came when we honoured Dr. José Antonio Abreu, founder of El Sistema, the South American program bringing free music education to impoverished youth. We brought the two-hundred-and-fifty-member Simón Bolívar Youth Orchestra to Toronto for a week of performances and educational events. The culminating event was an incredible concert at the Rogers Centre for an audience of over thirteen thousand high school students from across Ontario. They listened to this inspiring but unfamiliar music in silence, engrossed and thrilled, exuding love and respect for our young musical ambassadors from South America. At the end of the performance, the audience erupted in cheers and rushed the stage. It could have been a rock concert! Months of planning and hard work paid off beyond our wildest dreams. This led to the formation of Toronto’s own thriving Sistema program. Music unites us all.


Brian Levine est le directeur général de la Fondation Glenn Gould.

Le Prix Glenn Gould est un prix canadien accordé à des personnes du monde entier pour l’ensemble de leur œuvre artistique. Mon sentiment d’appartenance à l’Ontario a coïncidé avec la remise de ce prix à José Antonio Abreu, fondateur d’El Sistema, un programme sud-américain d’enseignement gratuit de la musique à des jeunes défavorisés. L’orchestre Simón Bolívar, composé de jeunes musiciens, s’est produit à Toronto. Ces jeunes ont présenté des concerts et assisté à des activités éducatives. Le point culminant a été un concert au Centre Rogers, auquel ont assisté plus de 13 000 élèves d’écoles secondaires de l’Ontario. Ces jeunes ont écouté cette musique inspirante qui leur était pourtant étrangère. Ils l’ont fait dans un recueillement empreint d’intensité, d’amour et de respect pour ces jeunes ambassadeurs de la musique. Après la dernière note, les applaudissements ont fusé et le public s’est précipité sur la scène. On aurait dit un concert de rock! Après des mois de planification et de travail ardu, ce projet récoltait un succès allant bien au-delà de nos espérances — tant et si bien que Toronto s’est maintenant doté de son propre programme Sistema, qui est florissant. La musique n’a pas de frontières.